9.5 C
Paris
samedi 29 janvier 2022

Prêt SCPI, comment ça marche ?

Quand on souhaite diversifier son patrimoine, l’investissement dans une SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) est une bonne idée. Appelé également « pierre/papier », ce type de placement est à la disposition de tous, même sans apport. L’achat des parts de SCPI à crédit est avantageux, vous aurez tous les détails immédiatement.

Les bénéfices d’un investissement en SCPI à crédit

En investissant dans une SCPI, on acquit les parts d’une société qui se charge de la gestion d’un parc immobilier (bureaux, commerces…). En contrepartie, on reçoit tous les mois ou tous les trimestres des revenus locatifs, c’est suivant les parts que l’on détient. Un prêt scpi est comme un investissement locatif sans apport ou avec un apport limité. On ne finance pas l’achat des parts en SCPI, on fait un emprunt à la banque. Vu que c’est un investissement locatif stable et diversifié, il est rare que cette dernière refuse la demande. Ce type de placement présente de multiples atouts à ne citer que le prix d’achat qui est plus accessible que l’immobilier classique. Notons encore la mutualisation des risques et des taux de rendement (aux environs de 5 % brut) ainsi que l’absence de souci de gestion. Et encore, l’investissement dans une SCPI à crédit offre un meilleur rendement sur le long terme tout en permettant de se constituer un patrimoine avec un minimum d’effort de trésorerie.

Les types de crédits immobiliers pour l’acquisition des parts de SCPI

La majorité des banques proposent des offres de crédit pour investir dans les SCPI. Mais avant d’accorder le prêt, elles vont d’abord étudier le profil financier et la capacité à supporter les risques. Pour l’achat des parts de SCPI, il y a 3 types de crédits : amortissable, consommation et in fine.

  • Le crédit immobilier amortissable: L’emprunt est à rembourser tous les mois, et c’est linéaire. À noter que les mensualités sont en général supérieures aux dividendes. Ainsi, il y a tous les mois une sortie de trésorerie. L’atout de ce type de crédit immobilier est le financement sans apport ainsi que le choix du montant.
  • Le crédit immobilier in fine: C’est le fait rembourser le capital à terme du crédit. Les mensualités sont seulement pour les intérêts. Avec ce type de crédit, ces dernières ne sont pas très élevées, et elles sont couvertes entièrement par les loyers. Pour le remboursement une fois à l’échéance, on sollicite souvent l’emprunteur à souscrire une assurance vie. La banque a ainsi une garantie supplémentaire et s’assure du remboursement total. Toutefois, cela ne s’adresse qu’aux individus avec une tranche fiscale particulièrement élevée et ayant un capital à placer en assurance vie (au moins 30 % du montant emprunté).

    scpi
    Crédits : Pixabay
  • Le crédit de consommation: Ce type de crédit peut être affecté au financement d’une SCPI, mais à condition de ne pas dépasser 75.000 euros. En optant pour cette solution, on profite d’un délai de traitement plus court ainsi que d’un formalisme moins lourd.

Pour information, en investissant dans les SCPI à crédit (in fine ou amortissable), il y a une déduction des intérêts d’emprunt. Cela baisse les revenus fonciers imposables, et donc, il y a une réduction de l’impact fiscal. À préciser que cette déduction est sans limites de durée ou de montant.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles