12.1 C
Paris
mercredi 28 septembre 2022

Peut-on facilement réparer sa chaudière ?

Constater une panne de chaudière en plein hiver, c’est un cauchemar. Si c’est important, il faut appeler sans plus attendre un chauffagiste ou un plombier. Par contre, si le problème est minime, il est possible de réparer l’appareil par soi-même. Tout de suite, on fait le point sur ce sujet.

L’origine du problème

Avant d’acheter des pièces détachées chauffage, la première chose à faire en cas de panne de chaudière est d’identifier la source du problème, et ce, qu’elle soit au fioul, au gaz ou bois. On regarde bien si un conduit d’évacuation de fumées est endommagé ou cassé ou s’il y a de la fumée s’échappant de l’appareil, et ce, à un endroit inhabituel. On est également attentif à un bruit ou à un claquement anormal. Et encore, on vérifie s’il n’y a pas une odeur étrange ou une fuite de monoxyde de carbone. Le plus souvent, la raison de la panne sur la chaudière vient de l’échangeur à plaque qui a accumulé trop de calcaire causant ainsi le blocage de passation de chaleur. L’autre raison est la vase d’expansion qui fuit ou qui est bloquée dans la tuyauterie. Cela se manifeste par une saturation d’eau dans l’appareil ou une sécheresse du circuit de chauffage. La sonde sanitaire endommagée peut aussi être la cause du souci empêchant ainsi la régulation des températures de l’eau.

La réparation de la chaudière

Certes, on a identifié la ou les raisons du problème de chaudière, mais cela ne veut pas dire que l’on peut agir par soi-même pour la réparer. Notre conseil est d’appeler est un professionnel, surtout si a une chaudière à condensation. Ce que l’on peut faire est de vérifier les branchements, le thermostat, les voyants, les fusibles et le niveau de pression ou encore de régler la programmation. Si c’est une chaudière ancienne, ce n’est pas rare que ce soit la veilleuse qui cause problème en raison d’un faux contact du thermocouple ainsi, il faut seulement procéder à son nettoyage ou à son remplacement. On peut aussi voir si ce n’est pas le circulateur qui conduit la chaleur jusqu’aux émetteurs qui est bloqué. Pour le débloquer, il suffit de faire tourner la vis. En cas de fuite, on vérifie le manomètre de pression, l’aiguille doit être entre 1 et 1,5 bar. Si elle est dans zone rouge, cela vient d’une surpression ou d’une sous-pression.

Nos conseils pour éviter les pannes de chaudière

chaudiere réparation
Crédits : Pixabay

Comme tout autre appareil dans la maison, la chaudière n’est pas à l’abri d’une panne ou d’un dysfonctionnement. Néanmoins, il est possible d’éviter cela en l’entretenant régulièrement d’ailleurs, cela permet d’allonger sa durée de vie. Pour information, depuis le 9 juin 2009, il est obligatoire de contacter un professionnel pour entretenir la chaudière. Mais cela ne suffit pas, il faut aussi penser à vérifier souvent le niveau de pression, l’étanchéité et les voyants de l’appareil. En cas d’odeur de gaz, de bruit anormal ou de fuite, on réagit le plus vite possible.

Cependant, avant de faire quoi que ce soit, si on a une chaudière à gaz, on coupe d’arrivée de gaz, on ouvre les portes et les fenêtres, on quitte le logement, et on ne manipule aucun appareil électronique ou électrique.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles