23.9 C
Paris
lundi 4 juillet 2022

Visite à la médecine du travail : tous les combien de temps ?

Au cours de sa carrière, chaque employé doit bénéficier d’un suivi médical. L’objectif étant de s’assurer que son emploi n’impacte pas sa santé. La visite médicale est gratuite pour tous les salariés. C’est cette dernière qui garantit le suivi de l’état de sa santé tout au long de sa vie professionnelle. Depuis janvier 2017, la visite médicale lors de l’embauche n’est plus une obligation. À la place, le salarié aura une visite d’information et de prévention ou VIP. Et ce, dans les trois mois qui suivent son embauche. Dans cet article, on va parler de tout ce qu’il y a à savoir concernant la visite à la médecine du travail. Et, quand faut-il la passer ?

La visite à la médecine du travail : tout ce qu’il faut savoir

Quand un travailleur présente des difficultés ayant un lien avec santé et que ces dernières peuvent impacter son travail. L’employeur peut demander à ce qu’il passe une visite médicale auprès du médecin du travail. Pour cela, le principal concerné doit être informé du motif de la visite. La visite est en quelque sorte une prise en charge du travailleur par le médecin du travail avant que sa santé ne se dégrade. Il existe de nombreux signaux qui peuvent pousser l’employeur à choisir cette procédure. Il y a par exemple les arrêts de travail à répétition, un arrêt maladie (longue), les retards / absences injustifiés, les signes de fatigue, les changements de comportement, les pertes de productivité, etc. Après la visite médicale, le médecin du travail parlera avec l’employeur en vue de mettre un plan d’action pour remettre le salarié en selle. Pour améliorer la situation de l’employé concerné, l’employeur travaillera avec le médecin du travail. Et ce, dans le respect du secret médical. Il faut savoir que le médecin du travail peut aussi collaborer avec un médecin traitant pour contribuer aux soins de l’employé. Pour en savoir davantage sur la médecine du travail, d’autres informations sont consultables sur https://www.ciamt.org/.

La fréquence de la visite à la médecine du travail

visite médicale
Crédits : Pixabay

La loi El Khomri de janvier 2017 a changé les fréquences des visites médicales au travail. Dorénavant, les visites périodiques se font tous les 5 ans si elles étaient de 2 ans auparavant. Par contre, les visites se font tous les 3 ans pour les employés qui travaillent les nuits, les handicapés, mais aussi ceux qui sont titulaires d’une pension d’invalidité. Il faut cependant savoir qu’il peut y avoir d’autres visites entre les visites périodiques. Il y a par exemple la visite de reprise et de pré-reprise. Ce sont les travailleurs qui reviennent d’un congé maternité, d’une maladie professionnelle, d’un accident de travail, etc. qui doivent la passer. Ensuite, il y a la visite sollicitée par le travailleur lui-même, par l’employeur ou par le médecin du travail. Maintenant, la question est de savoir si tous les employés doivent passer une visite médicale. Eh bien, la VIP est obligatoire pour ceux qui travaillent dans les entreprises publiques et les entreprises privées. Les agents publics sont également concernés.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles