22.6 C
Paris
samedi 13 août 2022

Comment reconnaître les numéros SVA ?

Ces dernières années, on a constaté de grandes évolutions dans l’univers des numéros SVA. D’ailleurs, il n’y a pas encore longtemps, le marché des numéros spéciaux en France a changé. C’était en 2015, l’ARCEP (Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes) a instauré des modifications concernant les numéros surtaxés. Mais beaucoup de gens ont du mal à s’y retrouver. Découvrez ici comment reconnaître les numéros SVA.

L’identification des numéros SVA

Un numéro SVA (Service à Valeur Ajoutée) est un numéro vocal spécial. On le reconnaît facilement. En effet, c’est un numéro à 10 chiffres, et il commence par 08. Cela peut aussi être un numéro court à 6 chiffres, dans ce cas-là, il commence par 118 ou encore à 4 chiffres commençant par 10 ou 3. Les numéros fixes qui commencent de 01 à 05 et 09 ou encore les numéros mobiles commençants par 06 ou 07 ne sont pas des numéros spéciaux. Ils permettent d’avoir accès, soit par téléphone mobile, soit par téléphone fixe, à un service préenregistré (informations pratiques, horloge partante, météo…) ou personnalisé (voyance, administration, charme, téléconseil…). Il est proposé par un fournisseur de services par l’intermédiaire d’un opérateur de communication électronique.

La signalétique des numéros SVA

Afin d’assurer la transparence vis-à-vis des consommateurs, les opérateurs ainsi que les fournisseurs de services vocaux SVA ont créé une signalétique obligatoire pour les numéros SVA. Cette dernière est claire et simple avec le tarif bien explicite. Cette signalétique est à indiquer sur tous les supports de communication, et elle permet de différencier le prix d’appel et le coût du service. Cela se fait avec un code couleur. Pour les numéros 100 % gratuits, ils se reconnaissent par un cartouche vert. Si c’est un service gratuit avec le prix d’appel payant (tarification banalisée), le cartouche est gris. Par contre, si le service est payant, le cartouche est violet. On parle de tarification majorée. Pour information, c’est l’association SVA+ qui a élaboré cette charte graphique. Cet organisme d’autorégulation fondé l’année 2012 procède à la vérification du respect de la couleur et du type de numéro. Il a été créé par les opérateurs de communications électroniques ainsi que des éditeurs de SVA.

La tarification des numéros SVA

numéros spéciaux
Crédits : Pixabay

La tarification des numéros spéciaux suit le modèle tarifaire C+S. Le C est le prix de la communication téléphonique fixé par l’opérateur. Il est facturé au tarif de la communication normale suivant l’offre à laquelle on a souscrit. Donc, si on possède un forfait illimité, on ne paie pas le prix du service. Le S représente le prix du service, et il est fixé par l’éditeur. Le service peut être gratuit ou payant. Si c’est payant, la facturation se base sur l’appel (tarif fixe qu’importe la durée de la communication) ou la durée (prix variable calculé à la seconde). La facture doit permettre de différencier le montant de la communication et le prix du service. À préciser qu’il n’y a pas de facturation différente suivant l’heure et/ou le jour d’appel. Également, qu’on utilise une ligne mobile ou une ligne fixe, le prix du service des numéros SVA reste le même.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles