80.4 F
New York

Comment réussir la pose d’une vitrophanie ?

Véritable outil de communication, la vitrine est capable d’attirer les clients et de les inciter à entrer dans le point de vente. Donc, pour le chiffre d’affaires et pour l’image, il faut la mettre en valeur et l’utiliser convenablement. Parmi l’un des moyens pour décorer la vitrine, il y a la vitrophanie. Elle est adaptée pour un affichage permanent ou temporaire toutefois, afin d’en tirer tous les avantages, il faut la poser correctement.

Qu’est-ce que la vitrophanie ?

La vitrophanie est le fait d’apposer des films adhésifs ou des autocollants à l’intérieur des vitrines afin que les textes et les images dessus puissent être visibles à l’extérieur. En clair, c’est le côté imprimé qui est à appliquer sur la vitrine, car c’est cette zone imprimée qui reçoit la couche collante. Cette pose intérieure assure une sécurité et une pérennité des adhésifs, car de la sorte, ils ne subissent pas les agressions climatiques extérieures. Opaques ou transparents, les autocollants sont personnalisables et à thème (Noël, Saint-Valentin, Pacques…). Adhésif pour vitrine des bâtiments, des boutiques, des entreprises…permet de véhiculer des messages (information, promotion, événement…) et de l’habiller.

Vitrophanie adhésive ou électrostatique ?

vitrophanie
Crédits : Pixabay

On trouve deux sortes de vitrophanies : électrostatique ou adhésive. Généralement en PVC, le film électrostatique est moins clair, mais son atout est qu’il est facile de le retirer et de reposer. D’ailleurs, c’est un excellent choix si on loue le local. Le film adhésif est en polyester, et il est bien transparent. Il a une garantie entre 5 et 15 ans, mais avec les bonnes conditions d’utilisation ainsi que d’entretien. À l’inverse du film électrostatique, le film adhésif est plus compliqué à enlever. Il faut avoir recours à la vapeur ou à un sèche-cheveux tout en évitant le choc thermique.

Les avantages de la vitrophanie

La vitrophanie n’a que des avantages pour les lieux de vente. En raison de son aspect visuel, elle attire des passants, et donc, la clientèle. Support de communication, elle permet aussi de faire passer des messages publicitaires ou promotionnels. Vu que c’est sur la vitrine, la chance que ce soit vu est grande. Également, les possibilités de personnalisations sont illimitées. On peut y mettre le logo, le slogan, des textes de promotion, des images, des illustrations, des messages personnalisés… Et encore, elle n’est pas irréversible. A cause du support autocollant, on peut l’enlever et la repositionner en toute facilité. Elle ne laisse aucune trace sur la vitrine. En dernier et pas des moindres, c’est une solution pas chère par rapport aux autres solutions de communication et de marketing.

Les étapes pour poser la vitrophanie

Pour la réussite de la pose de la vitrophanie, différentes étapes sont à suivre.

  • Le choix de la vitrophanie: La première chose à faire est de bien choisir la vitrophanie, c’est suivant le projet et les besoins de chacun. Pour une vitrophanie personnalisée, on n’hésite pas à approcher des professionnels pour son impression. Après, le choix dépend du type de vitrage. Si c’est un simple vitrage, n’importe quel film adhésif est adapté, et si c’est un double vitrage, il faut trouver une vitrophanie compatible. Ensuite, le choix dépend du type de vitrophanie : sur mesure, en rouleau ou en feuilles de diverses dimensions.
  • Le nettoyage de la vitrine: Pour que la vitrophanie adhère parfaitement à la vitrine, il faut la poser sur une zone propre. Afin de décoller les restes de poussières ou les résidus gras, on la lave avec une éponge imbibée d’eau savonneuse. Ensuite, on rince, et on essuie avec un chiffon propre ou un essuie-tout. Avant la pose proprement dite de la vitrophanie, on protège le sol en mettant par terre une bâche de protection.
  • La pose de la vitrophanie : Pour cela, on pulvérise la vitrine d’eau distillée, et on prend le film par le haut avant de le déposer sur la vitrine. On garde le ruban à masquer du bas avec une main, et on décolle délicatement avec l’autre main le liner en retirant bien le ruban. Ensuite, on pulvérise toute la face du liner, et on l’enlève doucement, du haut en bas en tenant en même temps les deux côtés. Après, on attrape les deux angles du film, et on décolle en évitant de le mettre en contact avec soi. Il ne reste plus qu’à retourner sans plier et à coller la face adhésive sur la vitrine.
  • La fin de la pose : Pour terminer, on humidifie les doigts, et on positionne bien et rapidement le film en le faisant glisser. Maintenant, on pulvérise généreusement toute sa surface. Après, on passe la raclette, du centre en remontant et du centre en descendant, du centre haut vers la gauche puis vers la droite, centre bas vers la gauche et vers la droite.

Si on pose une vitrophanie de grande taille, on travaille à deux. On évite aussi de faire la pose en plein soleil ou par temps de froid idéalement, la température extérieure recommandée est de 18°C, sans vent.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles