20 C
Paris
jeudi 19 mai 2022

Comment les entreprises gèrent les recrutements avec la pandémie de Covid19 ?

La pandémie de Covid-19 a bouleversé le secteur entrepreneurial. Une perte de vitesse flagrante du marché de l’emploi fait partie de ses nombreuses répercussions. Le secteur du recrutement n’a pas été épargné. Si certaines sociétés ont pu continuer à recruter malgré la crise, d’autres ont dû annuler des offres à pourvoir ou reporter les embauches pour plus tard à cause de l’avenir encore incertain de leurs activités. Il est fort probable que la pandémie ait engendré un changement des besoins des recruteurs et l’attente des demandeurs d’emploi. Face à une telle situation, comment les entreprises gèrent-elles les recrutements ? Retrouvez les réponses détaillées dans cet article.

Application de nouvelles méthodes de recrutement

Durant les confinements des années précédentes, la plupart des employés ne pouvaient pas rejoindre leur lieu de travail. La communication à distance leur a toutefois permis de garder le contact avec les responsables au sein de leur entreprise. Côté recrutement, les entretiens d’embauches à distance se présentaient comme la seule alternative possible. De nombreux recruteurs ont eu recours aux plateformes de visioconférence pour connaître le profil des demandeurs d’emploi.

De ce fait, le recrutement à distance fait désormais partie intégrante des stratégies des entreprises. Il favorise un gain de temps considérable tout en restant formel et très professionnel. Cette adaptation aux nouvelles technologies permet aux sociétés de montrer qu’elles suivent de très près les avancées technologiques.  Aujourd’hui, la plupart des entreprises sont convaincues de l’efficacité de l’organisation à distance en interne et de l’importance du télétravail.

Des recrutements prenant en compte les Softs Skills

Après les confinements, les entreprises ont connu une hausse des volumes de candidatures. Pour gérer cette demande en masse, les recruteurs s’équipent du mieux qu’ils peuvent afin de dénicher les perles rares correspondant parfaitement aux profils qu’ils recherchent. Ainsi, dans les temps actuels, être compétent sur le plan technique ne suffit plus pour s’assurer d’avoir une place au sein des entreprises.

Les recruteurs insistent davantage sur l’évaluation des soft skills, que l’on pourrait littéralement traduire « compétences douces ». Ils regroupent les qualités humaines indispensables pour évoluer et réussir dans l’univers du travail. Ce sont notamment l’aisance relationnelle, l’empathie, la capacité de s’adapter à toutes sortes de situation et d’éventualités, etc. Ces compétences sont fort utiles. Ils constituent désormais un filtre susceptible de rendre les recrutements moins aisés. En effet, en plus des compétences professionnelles du postulant, on lui demande certaines qualités qui vont lui permettre de bien s’intégrer à l’équipe.

Bien que le système de recrutement en France soit très exigeant en matière de diplômes et de cursus, la prise en compte des compétences douces prend désormais plus d’importance, car après tout, c’est l’humain qui prime. De toute manière, les compétences professionnelles d’un candidat ne l’avantagent pas s’il ne les utilise pas convenablement. De ce fait, de nombreuses sociétés vont plus loin que les CV en se penchant davantage sur les qualités humaines, la motivation et la personnalité des postulants.

Recrutement d’intérimaires pour tenir temporairement les postes vacants

À cause de l’explosion des cas de Covid-19 due entre autres à la forte propagation du variant omicron, l’absentéisme prend de l’ampleur dans le domaine du travail, parfois jusqu’à 40 % dans certaines sociétés. Par conséquent, de nombreuses entreprises se retrouvent en très grande difficulté. Face à une telle situation, le recrutement de travailleurs intérimaires s’impose comme l’alternative de secours.

Actuellement, les demandes affluent. Ils portent généralement sur des contrats à court terme, dépassant rarement plus d’une semaine. Les intérimaires ont certes des profils peu qualifiés, mais on leur demande d’être pleinement opérationnels pour assurer l’intérim. Cependant, il y a des postes que même les intérimaires les plus qualifiés ne peuvent pas remplacer. Le réengagement d’anciens employés est la solution pour compenser l’absence.

En outre, il a été constaté que le besoin en intérimaires est plus important chez certains secteurs comme l’industrie et le Bâtiment. La demande est également accrue dans l’agroalimentaire, la logistique et la distribution, car ils ont un important besoin en main-d’œuvre. Avec un taux d’absentéisme important, le secteur de la santé est aussi très demandeur. Les Aides-soignants, les auxiliaires intérimaires ainsi que les infirmières sont parmi les plus recherchés afin de compenser le manque de soignants.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles