22.6 C
Paris
samedi 13 août 2022

Comment bien gérer la comptabilité d’une start-up ?

Malgré sa petite taille, gérer une start-up n’est pas aussi facile qu’on le pense. En effet, outre la gestion du personnel et la logistique, il faut également gérer la comptabilité. Et c’est sans nul doute la tâche la plus complexe dans la gestion d’entreprise. En France, toutes les entreprises doivent se conformer à de nombreuses obligations légales en matière de compta. Si ces dernières varient en fonction de la forme juridique de l’entreprise, il faut savoir que toutes les entreprises doivent tenir leur comptabilité avec des pièces comptables. L’objectif étant de justifier les dépenses ainsi que les recettes. Certes, la comptabilité est une obligation assez coûteuse et lourde. Mais, c’est le pilier stratégique de l’activité de l’entreprise. En tant qu’outil de pilotage financier, il permet à l’entreprise d’avoir une excellente santé financière. Dans cet article, on va apprendre comment bien gérer la comptabilité d’une start-up. Quelle approche choisir ? Faut-il faire appel à un expert-comptable ou utiliser un logiciel ?

Comment faire pour gérer efficacement la comptabilité d’une start-up ?

Avant tout, il faut savoir que le chef d’entreprise peut gérer lui-même la comptabilité de son start-up. Pour ce faire, il peut se servir de Google Sheets ou encore Excel. Cependant, la plupart des start-ups font aujourd’hui le choix de faire appel à un expert-comptable ou utiliser un logiciel comptable. La question est de savoir lequel choisir.

L’expert-comptable

L’expert-comptable, comme son nom l’indique, est un professionnel spécialisé dans la comptabilité. Généralement, ce dernier assiste les chefs d’entreprise dans la réalisation des tâches comptables. En tant qu’expert, il prodigue des conseils en matière de droits de société, sociale, fiscale, et bien évidemment, comptable. Un expert-comptable doit détenir un diplôme d’expertise-comptable. Et il existe 3 types de diplômes, classés par ordre de qualification. Il y a le DCG ou diplôme de comptabilité et de gestion, le DSCG ou diplôme supérieur de comptabilité et de gestion et le DEC ou diplôme d’expertise comptable. Sachant que le chef d’entreprise peut se charger lui-même de la comptabilité, le recours à un expert-comptable est donc facultatif. En même temps, il y a aussi le logiciel de comptabilité pour gérer sa startup.

Le logiciel de comptabilité

Outre l’option expert-comptable, les start-ups peuvent aussi gérer leur comptabilité via un logiciel. Comme son nom l’indique, le logiciel de comptabilité est un outil informatique qu’on utilise pour gérer tout ce qui a un rapport avec la compta. Grâce à ce dernier, l’entreprise peut retranscrire avec facilité de toutes les transactions avec clients, les banques, les employés, etc. Ce qui est intéressant avec le logiciel comptable, c’est qu’il peut être conçu n internet à l’entreprise. On peut également le commander auprès d’une société spécialisée en développement de logiciel. Quand une entreprise envisage d’utiliser un logiciel de comptabilité, il peut solliciter l’aide d’un cabinet pour la réalisation des travaux de présentation des comptes. Ce dernier pourra attester la conformité des comptes annuels. Pour en savoir davantage sur le logiciel de comptabilité, d’autres informations sont disponibles ici.

Comment bien gérer la comptabilité ?

comptabilité et start-up
Crédits : Pixabay

Pour arriver à bien gérer la comptabilité, la première chose à faire est d’établir un plan comptable. On l’appelle également charte de comptes ou charte comptable. Selon les professionnels dans ce domaine, le plan comptable est un système de cueillette ordonnée de toutes les informations financières. C’est l’outil de base qui sera utilisé pour la préparation des états financiers. Ensuite, il faut que la start-up ait un compte bancaire. Certes, ce n’est pas une obligation en France. Mais il est préférable d’ouvrir un compte professionnel. Cela permet de différencier les opérations professionnelles des opérations personnelles. Après, il est aussi important de se renseigner sur les taxes de vente. Les procédures qui s’appliquent à ces dernières varient selon l’emplacement de l’entreprise. En tant que start-up, le paiement en ligne est conseillé. Non seulement c’est plus rapide, c’est aussi plus sécuritaire et plus simple. Enfin, outre une bonne gestion des dépenses professionnelles et de la trésorerie, il faut aussi tenir des livres comptables. En somme, le respect de ces derniers permet de gérer de manière efficace la comptabilité de sa start-up.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles