15.6 C
Paris
mardi 21 septembre 2021

Quelle prise en charge pour traiter une déviance psychologique ?

La prise en charge clinique des patients atteints de déviance est un défi médical et sociétal majeur. Et pour cause, les comportements immoraux qu’adoptent ses sujets ont un caractère répétitif. Il ne s’agit donc pas d’empêcher le patient de mal agir, mais de fournir un traitement adéquat pour le ramener aux normes. Cette prise en charge varie suivant l’âge du patient la forme de déviance qu’il présente. Pour en savoir plus sur les déviances psychologiques et comment elles sont soignées, lisez cet article.

Qu’est-ce qu’une déviance psychologique et quels en sont les différentes formes ?

La déviance désigne une attitude ou une conduite qui s’écarte, conteste ou transgresse les normes en vigueur. Celle-ci peut être l’œuvre d’une seule personne ou d’un groupe d’individus (déviance collective). La perversion est un concept relatif, car elle varie suivant les époques et les sociétés.

En effet, les sociétés sont en perpétuelle mutation. De ce fait, un acte considéré comme anormal à une époque peut devenir conformiste dans une autre. Toutefois, quelle que soit l’ère, la déviance se reconnaît à travers différentes formes que sont ; la marginalisation, la paraphilie, la délinquance et la variance. Ce dernier compte des personnes ayant de simples écarts de comportements non répréhensibles qualifiés d’excentricités.

Les marginaux sont ceux qui contestent les règles, ils en créent de nouvelles et cherchent à les faire adopter. Quant aux délinquants, ce sont des personnes qui violent les normes en vigueur, sans ignorer leur validité et les peines encourues.

La paraphilie fait référence aux pratiques sexuelles non conformistes. C’est le cas du viol ou de la pédophilie. Les déviants sexuels ont une conception différente de leur propre corps et par conséquent de la sexualité. C’est le genre d’individu qui préférerait le sexe associé à la douleur avec des objets ou encore des animaux.

Quels sont les traitements utilisés pour soigner les sujets déviants ?

Du point de vue médical, une déviance est avant tout une pathologie. À cet effet, des traitements ont été conçus en vue d’amener les patients à retrouver la raison ou revenir à un état psychologique de conformiste. Voici quelques soins apportés aux patients en fonction de la cause ou type de déviance.

Traitements des troubles de la personnalité.

Les troubles de la personnalité sont des maladies qui se traduisent par une instabilité émotionnelle, une faible estime de soi et des impulsions extérieures parfois irrationnelles. Il en existe plus de 10 types qui peuvent conduire à des comportements déviants de différentes formes graves ou non.

Les personnes atteintes de trouble de la personnalité sont traitées par la psychothérapie. Ce dernier se compose de la psychothérapie individuelle et de la thérapie de groupe. Le but est d’aider la personne à comprendre les racines de son mal et l’orienter vers de nouvelles et meilleures manières d’agir et d’interagir avec son entourage.

Traitements de la déviance (délinquance) chez les enfants ou mineurs

Les soins réservés aux enfants consistent en une « re-moralisation ». Il s’agit en fait de les éduquer à nouveau en leur enseignant les bonnes mœurs. Selon la gravité des attitudes, l’enfant peut être placé dans un centre de rééducation. Là-bas, les mineurs bénéficient de tout un programme de formation pour devenir des citoyens modèles. Cela passe par l’apprentissage d’un métier sanctionné par une attestation ou l’enseignement des cours académiques habituels.

Traitements de la déviance sexuelle

Le premier type de traitement est une prise en charge médico-psychologique. Il s’agit de confronter le patient à ses fantasmes pour lui montrer les anomalies et lui faire reconnaître son tort. Par exemple, on peut attirer l’attention de l’individu sur la douleur et les émotions de sa victime pour lui faire comprendre que celle-ci souffre.

Les déviances ont généralement pour causes, l’anxiété et la dépression. C’est ce dernier qui est ciblé dans le deuxième traitement contre la paraphilie. En effet, cette prise en charge consiste à utiliser des antidépresseurs pour freiner ou limiter les fantasmes chez les déviants sexuels. Bien sûr, une poupée en silicone peut être un excellent supplétif et peut permettre toutes les fantaisies.

Les antidépresseurs comme la sertraline, la fluoxétine ou la clomipramine ont déjà donné de bons résultats sur les exhibitionnistes, les masturbateurs et les voyeurs.

Sur accord du patient, de ses proches ou du juge et sous avis du médecin, un déviant sexuel peut subir un traitement hormonal. Il s’agit d’une méthode radicale qui utilise des hormones synthétiques pour supprimer les pulsions sexuelles chez le patient. Le traitement hormonal ne s’applique que dans les cas les plus sévères.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Le poncho de bain : un cadeau original

Les fêtes de fin d’années ou l’anniversaire d’un proche ou d’un parent approche à grands pas. Vous n’avez pas cependant idée d’un cadeau symbolique...

Quel est l’intérêt d’opter pour une montre à gousset 

Ancêtre de celle à bracelet, la montre à gousset redevient un accessoire de mode tendance. Cela est notamment dû à son design vintage qui...

4 conseils à connaître pour réaliser de superbes Instagram Reels

À la mi-2021, Instagram est devenu le 3e canal de médias sociaux le plus populaire au monde derrière Facebook et YouTube. En fait, Instagram...

Rénover vos volets ou les fermer pour de bon: devez-vous déménager ou rénover

Vous ne vous plaisez plus chez vous ? Certains aspects de votre logement vous dérangent ? Vous avez envie de nouveauté, d’autres équipements ou...

Ludovic Delion nous parle des nouvelles introductions de crypto monnaies ?

 Les crypto monnaies ont de nos jours gagné en force les marchés et elles s'affirment par leur présence. Les exemples de nouveaux riches occasionnés...