2.1 C
Paris
jeudi 9 décembre 2021

Tout savoir sur le métier d’électricien.

Quand on fait le métier d’électricien, on fait tous les travaux en rapport avec l’électricité, ça englobe l’installation, l’entretien et le dépannage des équipements électriques dans les immeubles, les locaux professionnels, les usines et chez les particuliers. Que l’électricien soit salarié dans une entreprise ou qu’il travaille à son propre compte, avec les avancées technologiques, il maîtrise l’informatique, la domotique et les énergies renouvelables.

Les tâches d’un artisan électricien

électricien
Crédits : Twenty20

Le travail d’un électricien Boulogne Billancourt touche plusieurs domaines : réseaux communicants, éclairage, chauffage, informatique, télécommunications, multimédias, sécurité… Il se fie à des plans afin d’étudier l’installation électrique. Avec ses équipements en main, il installe, il entretient, il dépanne ou il améliore les équipements électriques suivant les besoins de son client. Mais l’artisan électricien se charge aussi des travaux de remises aux normes dans le cadre d’une rénovation ainsi que des solutions économiques pour la consommation énergétique. Il réalise également des tâches assez complexes au sein des grandes infrastructures. Il propose son savoir-faire suivant les plans préconçus par les techniciens. Une fois l’installation faite, il s’occupe de la dernière vérification en réalisant des tests et des réglages pour garantir la sécurité des équipements installés. Il est bon de savoir que l’artisan électricien tient un rôle majeur dans le développement durable. En effet, il donne des conseils concernant les nouveaux produits et leurs utilisations tout en leur apportant des solutions en termes d’économie énergétique. Il peut se spécialiser dans l’éco-construction, une construction qui assure la santé et le confort des occupants dans le respect de l’environnement.

Comment devenir électricien ?

Le métier d’électricien ne s’improvise pas, ça demande des études et des formations. Il faut compter entre 2 et 3 ans pour avoir un de ces diplômes : brevet de maîtrise en équipement technique, bac technologique et bac pro en électrotechnique, en énergie électrique ou en électricité industrielle ou un CAP spécialisé en maintenance des équipements électriques, en installation de moyens de communication ou en réparation et réalisation d’ouvrages électriques. Grâce à ces dernières, le futur ouvrier du bâtiment aura des connaissances concernant la lecture des schémas et des plans, les normes et procédures de sécurité, l’électricité VDI, l’automatisme et l’électronique, la domotique, la mécanique générale… Il maîtrisera également la soudure, les règles et les consignes de sécurité ainsi que l’énergie et l’éco-construction. Il propose aussi des installations n’émettant pas de champs magnétiques. Mais ça ne suffit pas, l’électricien doit également avoir certaines qualités. On parle de la rigueur et de l’attention, de la vigilance, de la précision, de l’habilité, de la minutie, d’une bonne habilité manuelle, de la polyvalence, un bon sens de la communication… Quant à son salaire, ça dépend du CV, du savoir-faire, du lieu d’activité et des expériences professionnelles. Pour information, c’est un métier très masculinisé, les femmes font à peine 1 %.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles