9.5 C
Paris
samedi 29 janvier 2022

Qu’est-ce que la chirurgie réfractive ?

La chirurgie réfractive est de plus en plus utilisée par les patients. Elle regroupe l’ensemble des solutions chirurgicales exploitées afin de corriger les anomalies liées à l’œil. L’intervention est généralement menée par un chirurgien ophtalmologiste compétent. Si vous êtes sceptique quant à l’idée de réaliser la chirurgie réfractive, découvrez ici tout ce qu’il y a à savoir à son sujet.

Quand faut-il recourir à la chirurgie réfractive ?

Avec la chirurgie réfractive, il est possible de soigner de nombreux troubles de la vue. Par conséquent, elle est utilisée pour traiter la myopie, l’astigmatisme, l’hypermétropie et la presbytie. Le point commun entre ces différents maux, c’est qu’ils provoquent une vision floue chez le patient atteint. Sans le port de lentilles ou de lunettes correctrices, il peut éprouver des difficultés à voir clairement.

La cornée étant un élément utile pour votre vision, il est nécessaire qu’il soit rapidement pris en charge comme vous le verrez sur ce site. Ainsi, pour la pratique d’une activité sportive, pour des besoins professionnels ou en cas d’intolérance au port de lentilles, la chirurgie réfractive est recommandée.

Quelles sont les contre-indications à la chirurgie réfractive ?

Bien que la chirurgie réfractive permette de retrouver une vision plus claire, elle doit être pratiquée dans des circonstances précises. En effet, il est important que le mal dont souffre le patient soit stable depuis 2 ans. Aussi, l’intervention doit être réalisée sur une personne âgée de 18 ans au moins.

En outre, si le concerné souffre de cataracte, de déformations cornéennes ou de maladies auto-immunes, il doit éviter la chirurgie réfractive. Les femmes enceintes et les individus suivant un traitement par immunodépresseurs doivent éviter ce type d’intervention.

Quelles sont les techniques utilisées pour la réalisation de la chirurgie réfractive ?

Pour opérer un patient souffrant de presbytie, de myopie ou d’hypermétropie, il existe de nombreuses techniques. En contactant votre spécialiste, vous bénéficierez de la solution la plus adaptée à vos besoins. La première méthode est le Lazik (Laser Assisted Instrastromal Keraromileusis). Elle permet de modifier la forme de la cornée grâce à l’utilisation d’un laser. Le résultat de cette opération, c’est que le trajet des rayons lumineux est corrigé.

La seconde technique la plus utilisée est nommée le PKR ou Photo Kératectomie Réfractive. Elle est employée lorsque la cornée du patient est asymétrique ou fine. Enfin, vous pouvez recourir à cette solution lorsque votre trouble n’est pas compatible avec une opération par Lazik.

Comment se déroule généralement une intervention ?

Le bilan préopératoire est la première étape de l’intervention qui a pour but de s’assurer que vous pouvez subir une chirurgie réfractive. Après anesthésie locale de vos yeux, l’opération pourra se dérouler normalement. Elle est indolore et dure en moyenne 30 minutes. L’avantage avec cette solution, c’est que les résultats sont quasi instantanés. Toutefois, il vous faudra mettre des lunettes de protection afin de stabiliser la vision au cours des jours qui suivront.

 

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles