2.1 C
Paris
jeudi 9 décembre 2021

Sel de table : ami ou ennemi ?

Inutile de le considérer comme votre ennemi public n°1 …

Consommé avec raison, il ne nuira pas à votre santé.

Sans sel, qui fixe l’eau dans les tissus, impossible de maintenir l’hydratation du corps. Le chlorure de sodium, joue également un rôle important dans la transmission des signaux nerveux, la contraction musculaire. Enfin, le sodium en quantité modérée permet d’équilibrer la tension artérielle. Utilisé pour rehausser le goût des aliments, le sel alimentaire est utile à leur conversation : il limite en effet la multiplication des micro-organismes. Des propriétés mises à profit par l’industrie agro-alimentaire qui en ajoute allègrement aux produits qu’elle prépare, y compris dans les biscuits …

Pourquoi le consommer avec modération ?

Parce qu’entre le sel contenu dans les plats cuisinés, le pain, le fromage, la charcuterie et les sauces et le sel dont on saupoudre les plats, on en consomme en excès (en moyenne 8,4 grammes par jour). Or une dose inférieure ou égale à 6 grammes par jour serait idéale pour lutter contre l’hypertension artérielle, les maladies cardio-vasculaires ainsi que le cancer de l’estomac (risque 7 fois plus élevé pour les gros consommateurs). Selon l’ANSES, l’excès de sel concourt également à l’élimination urinaire du calcium et ainsi à l’apparition de l’ostéoporose.

Les aliments les plus riches en sel

En France, les champions toutes catégories sont la charcuterie (saucisson, jambon sec), les bouillons de légumes ou de viande (éviter de saler votre riz ou si vous le cuisez au bouillon), les sauces et les plats cuisinés industriels, la morue et les anchois. Pains, biscottes, biscuits apéritifs, condiments, fromage, soupes et potages, quiches et pizzas en sont plein : lisez bien les étiquettes des produits.
Un des substituts les plus connus au sel est la sauce de soja. En effet, la sauce de soja se compose de 3 éléments : de l’eau, du sel et du soja. En immergeant le soja moisi dans de l’eau salée, on obtient 2 éléments incontournables de la cuisine asiatique : la sauce de soja et le miso.

Faites bonne mesure : Régime sans sel ?

Utiliser les herbes fraîches, les épices, le poivre, le piment d’Espelette pour parfumer vos plats. Rectifiez si nécessaire un salon très subtilement. Esquiver j’ai la cuisson en papillote virgule à l’étouffée virgule à la vapeur ou au wok pour préserver au maximum la saveur naturelle des aliments. La cuisson à l’eau affadît et impose un assaisonnement. Ne posez pas d’office la salière sur la table. Apprenez à cuisiner sans sel.
On peut utiliser ce que l’on appelle de faux sels qui sont plus riches en potassium qu’en sodium. Ils contiennent souvent des herbes (thym, romarin, poireau, basilic) et des algues marines (kelp). Ils sont contre-indiqué en cas d’insuffisance rénale sévère.

Crédit Photo : Julian Hacker via la plateforme Pixabay.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles