91 F
New York

Alimentation et activité physique : conseils pour les mères en post-partum

Dans la vie d’une femme, la période post-partum est une étape spéciale marquée par des modifications physiques et émotionnelles. Pour la gérer efficacement, vous devez trouver l’équilibre entre les activités sportives adaptées et une alimentation saine. Quels sont les avantages d’une bonne nutrition en période post-partum ? Comment l’associer avec les activités physiques pour récupérer rapidement après l’accouchement ?

Quelle est l’importance d’une alimentation équilibrée pour la récupération post-partum ?

Une alimentation équilibrée permet de mieux récupérer pendant la période post-partum. Elle fournit les nutriments adéquats pour le rétablissement physique et la santé globale de la mère. Elle favorise aussi la réparation des tissus et la cicatrisation des plaies ou incisions. Comme l’accouchement demande beaucoup d’énergie, une bonne nutrition aide à “récupérer” !

Par ailleurs, une alimentation équilibrée et variée est importante pour la production du lait maternel. Le bébé en a besoin pour sa croissance.

Une alimentation équilibrée favorise aussi la reconstitution de vos réserves de certains nutriments comme le fer et le calcium qui ont été amoindries pendant la grossesse. Cela préviendrait même l’ostéoporose sous certaines conditions.

Pour une meilleure gestion de cette période, essayez d’en savoir plus sur le post-partum auprès de spécialistes.

Quels sont les bienfaits de l’activité physique légère après l’accouchement ?

Pour une nouvelle mère, les activités physiques améliorent la circulation sanguine et la qualité de votre sommeil et renforce les muscles, notamment. Ainsi, il est possible de reprendre la marche très rapidement.

En revanche, il vous faudra l’accord préalable de votre médecin, attendre les 6 à 8 semaines de repos conseillées après votre accouchement et la fin de votre rééducation du périnée, pour reprendre le sport et pratiquer des exercices doux et ciblés qui peuvent vous aider à renforcer les muscles du plancher pelvien et abdominal. Pour cela, demandez conseils à un professionnel de santé afin de réaliser les bons gestes, car il s’agit des zones sensibles souvent sollicitées pendant la grossesse et l’accouchement.

Les douleurs dans le dos, le cou ou les épaules sont fréquentes chez les nouvelles mères. Avec des activités sportives légères, il est possible de soulager ces malaises qui résultent souvent des positions inconfortables pendant la gestation. En plus, le sport léger participe à la libération des endorphines (hormones du bien-être) ce qui peut aider à réduire le stress et l’anxiété.

En faisant des exercices, vous perdrez petit à petit le poids que vous avez pris pendant la grossesse. Vous dormirez mieux.

crédit : licence partenaire-#S2024 Istock

Comment intégrer des activités sportives dans le quotidien des nouvelles mamans ?

Établissez un programme précis pour faire votre activité sportive. Profitez par exemple des heures de sieste de votre bébé. Vous pouvez aussi le faire le soir quand votre partenaire est à la maison. Choisissez des exercices adaptés au post-partum en suivant les conseils de professionnels. Comme exemple, faites du Yoga avec des mouvements moins intenses et souples. Une promenade quotidienne avec le nouveau-né en poussette est une bonne manière de combiner le sport et la sortie en plein air.

Impliquez votre partenaire dans vos exercices pendant que le bébé fait une sieste. C’est une occasion parfaite pour passer du temps ensemble et rester active dans le couple. Si vous souhaitez aller en salle, inscrivez-vous dans les classes fitness pour mamans et bébés. Ces cours comportent des exercices idéaux et peuvent vous permettre de rencontrer d’autres mères. Pour finir, il est possible de télécharger des applications de sport qui proposent des séances courtes, à faire à domicile. Sur certaines plateformes, vous verrez des programmes pour les nouvelles mamans. Assurez-vous au préalable de leur sérieux et de la qualité des gestes conseillés.

Comment manger sainement quand on est mère allaitante ?

La combinaison entre le sport et la nutrition permet d’obtenir de meilleurs résultats à court et long terme. Priorisez une alimentation équilibrée et variée avec des graisses saines, glucides complexes, produits laitiers, fruits et légumes. Comme les protéines sont essentielles, mangez de la viande maigre de temps en temps (1 à 2 fois par semaine) et privilégiez le poisson ou les œufs. Hydratez-vous suffisamment, car l’allaitement augmente vos besoins en eau. Privilégiez les aliments naturellement riches en calcium pour votre santé osseuse et pour celle du bébé.

Réduisez votre consommation de caféine si vous allaitez votre bébé et que vous êtes une grande amatrice, car cela peut troubler le sommeil du nouveau-né et supprimez les boissons alcoolisées. Suivez la réaction de votre enfant tout au long de la journée et surtout après l’allaitement afin de voir comment il réagit à certains aliments. Pour finir, le besoin nutritionnel peut varier d’une femme à une autre pendant cette période. Consultez votre nutritionniste pour avoir des conseils plus personnalisés.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles