43.8 F
New York

Nicolas Bouygues, l’homme qui a fait de GYS un géant mondial du soudage et de la charge de batterie

GYS est une entreprise familiale française qui produit des équipements de soudage, des chargeurs de batterie et des systèmes de réparation automobile. Elle a été fondée en 1964 par Guy-Yves Soudais, et a été reprise en 1996 par Nicolas Bouygues, un entrepreneur audacieux qui a su la développer et la positionner comme leader mondial dans son secteur. Aujourd’hui, GYS est dirigée par son fils Bruno Bouygues, qui suit la même ligne directrice que son père et qui innove constamment pour répondre aux besoins des clients. Voici le parcours de cette réussite industrielle à la française.

Il sauve GYS de la faillite et relance son innovation

En 1996, quand Nicolas Bouygues rachète GYS, la société est au bord du gouffre. Elle compte 80 employés et réalise un chiffre d’affaires de 10 millions d’euros, mais elle est dépassée par des concurrents étrangers qui offrent des produits plus qualitatifs et moins chers. Nicolas Bouygues décide alors de reprendre les choses en main et de miser sur l’innovation. Il investit beaucoup dans la recherche et le développement, et crée un centre de formation pour les soudeurs. Il lance également de nouveaux produits, comme le premier chargeur de batterie intelligent, qui règle automatiquement la charge selon le type de batterie. Grâce à ces efforts, GYS retrouve la rentabilité et augmente sa part de marché en France.

 Il diversifie ses offres et ses marchés et fait de GYS un acteur international

Fort de son succès en France, Nicolas Bouygues décide de diversifier ses offres et ses marchés et de se lancer à l’international. Il crée des filiales en Allemagne, en Angleterre, en Chine et aux États-Unis, et noue des partenariats avec des distributeurs dans plus de 120 pays. Il développe également de nouvelles gammes de produits, comme les postes à souder à l’arc, les postes à souder MIG/MAG, les postes à souder TIG, les démarreurs, les testeurs de batterie, les redresseurs de carrosserie ou encore les stations de soudage par point. Il cible ainsi différents segments de marché, comme l’industrie, l’automobile, le bâtiment ou le nautisme. Il renforce également sa présence sur le marché de la réparation automobile, en proposant des solutions complètes pour la réparation des véhicules légers et des poids lourds.

L’innovation, le moteur de la différenciation et de la performance de GYS

L’innovation est le mot d’ordre de Nicolas Bouygues, qui pense que c’est le seul moyen de se distinguer de la concurrence et de fidéliser les clients. Il consacre 10 % de son chiffre d’affaires à la recherche et au développement, et emploie plus de 100 ingénieurs et techniciens. Il dépose plus de 50 brevets par an, et obtient de nombreux prix et distinctions pour ses produits. Il mise également sur la qualité et la fiabilité de ses produits, qui sont fabriqués en France, en Allemagne et en Chine, selon les normes les plus rigoureuses. Il offre en outre un service après-vente réactif et efficace, qui assure la satisfaction des clients. Il profite aussi des opportunités offertes par le commerce international, qui lui permet d’accéder à de nouveaux marchés et de renforcer sa compétitivité.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles