22.6 C
Paris
samedi 13 août 2022

Inducteur de forge : qu’est-ce que c’est ?

On a recours à l’inducteur de forge pour le travail des métaux, l’estampage, le débillardage, le brassage, le refoulage, le recuit, la trempe… Son objectif est le même qu’une forge classique qui est de chauffer le métal afin de pouvoir le travailler, mais à la différence qu’il offre un gain de temps et minimise les coûts. Pour vraiment comprendre le fonctionnement de l’inducteur de force, vous êtes invité à continuer votre lecture.

Bien comprendre le forgeage par induction

Le forgeage par induction est une technique de déformation ou de formage du métal grâce à un martelage sur une unique pièce métallique. Il utilise des marteaux ou des presses. Concrètement, le procédé consiste à plier ou à façonner une billette ou une bloom de métal après qu’elle ait été chauffée à une température à laquelle la résistance à la déformation est faible. C’est une excellente application de chauffage par induction. Il est également possible d’utiliser des blocs de matériaux non ferreux. Parmi les matériaux traités par un inducteur de forge, notons le cuivre, l’aluminium, le laiton, l’acier, le fer et l’acier inoxydable. Selon ce réparateur d’inducteur de forge, on a recours à cette technique pour le chauffage des pièces comme les extrémités d’essieux, de barres et de tuyaux, les pièces auto… La forge par induction est courante dans le secteur métallurgique et dans le domaine de la fonderie. Le procédé est également présent dans l’univers de l’automobile, de la chaudronnerie, de la coutellerie, de l’aéronautique… L’inducteur de forge est apprécié, car il permet de travailler efficacement et proprement les lignes de production automatisées. De plus, ses applications sont nombreuses afin de répondre à tous les besoins. Les bénéfices sont donc multiples en l’utilisant.

Les avantages du forgeage par induction

inducteur de forge
Crédits : Pixabay

Contrairement au four traditionnel au fioul ou au gaz, l’inducteur de forge présente différents avantages tant au niveau de la qualité que du processus. Avant tout, le temps de chauffe est plus court, et cela minimise l’entartrage ainsi que l’oxydation. Aussi, il y a un contrôle précis et facile de la température. S’il y a donc des pièces à des températures extérieures aux spécifications, on peut les voir et les enlever. L’intégrité métallurgique est ainsi retenue. Et encore, on n’attend pas que l’inducteur à forge monte à la température voulue pour travailler, il y a ainsi moins de perte de temps. Également, cet équipement par induction automatique demande moins de travail manuel. Par ailleurs, il est possible de diriger la chaleur vers un point spécifique, et c’est important pour les pièces avec une unique zone de formation. Une grande efficacité est assurée, car la chaleur est produite dans la pièce elle-même, il n’est pas nécessaire de la chauffer dans une grande chambre. En dernier et pas des moindres, il y a une meilleure condition de travail, car la seule chaleur dans l’air est celle de la pièce elle-même. La sécurité est assurée en effet, il n’y a aucun risque d’explosion, car aucun consommable n’est utilisé. Quelques KW seulement sont utilisés pendant les quelques secondes de chauffe. C’est donc plus agréable qu’une fournaise à combustible.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles