7.1 C
Paris
mardi 24 novembre 2020

La cryptomonnaie Ethereum est en pleine mutation

La blockchain d’Ethereum est en train de connaître des mises à niveau importantes en vue du lancement en 2020 de la « phase 0 » d’une nouvelle version, Ethereum 2. Après deux reports de la date de lancement depuis le début de l’année, Ethereum 2 est finalement prévu pour le 3e semestre. Pour découvrir en détails Ethereum nous vous conseillons cet article.

La mise à niveau se fera progressivement et se poursuivra au-delà de 2020. L’un des changements les plus attendus est le passage de l’algorithme de preuve de travail à l’algorithme de consensus basé sur la preuve d’enjeu.

Abandon de la preuve de travail (Proof of Work ou PoW)

Le passage à la preuve de l’enjeu est très attendu, car il s’agira du changement le plus important qu’aura connu Ethereum depuis son lancement en 2015.

L’une des raisons pour lesquelles les premières blockchains telles que Bitcoin et Ethereum entre autres ont connu des soucis de performance était le fait qu’elles reposent sur un protocole très gourmand en ressources, appelé preuve de travail, pour la validation des transactions.

Pour pallier ce problème, Ethereum 2 va passer à un système de preuve d’enjeu ou Proof of Stake (PoS), plus efficace. Dans un tel système, les nœuds qui minent ou valident les transactions sont choisis en fonction du nombre de jetons ETH qu’ils détiennent. La capacité de minage sera ainsi déterminée par ce nombre.

Adoption du Sharding ou partitionnement

L’équipe de Vitalik Buterin veut résolument améliorer l’efficacité et la scalabilité de la blockchain d’Ethereum. En effet, les changements à venir apporteront également une technique de validation des données, connue sous le nom de sharding.

Actuellement, toutes les données à ajouter à la blockchain d’Ethereum doivent être vérifiées par tous les nœuds participants. Cela signifie un temps de traitement plus long et des frais de transaction plus élevés.

Avec le sharding, Ethereum 2 peut accroître considérablement l’efficacité de l’utilisation des ressources du réseau. Ce nouveau système répartit les tâches de vérification entre plusieurs lots de nœuds et chacun sera chargé de vérifier uniquement les données qu’il a reçues.

Cela permet à l’ensemble de la blockchain de recourir au traitement parallèle, ce qui améliorera considérablement sa performance. Entre cette nouvelle méthode de traitements des données et le passage à la preuve d’enjeu, la nouvelle blockchain d’Ethereum devrait être beaucoup plus performante que l’actuelle.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Le rasoir de luxe, un rasoir que l’on garde toute une vie.

Si vous faites partie de ces hommes qui aiment avoir un visage impeccable, sans trace de barbe, sûrement que vous utilisez tous les jours...

Ce qu’il faut savoir de la nouvelle RT 2020

Quand on se lance dans la construction d’une maison, certaines règles sont à respecter, et elles évoluent constamment. Les RT (Réglementation Thermique) font partie...

Le comté se mange sous toutes les formes

Considéré comme le premier fromage AOP de France, le comté est principalement fabriqué en Franche-Comté, et plus particulièrement dans les départements du Jura et...

Top 5 des aspirateurs robots connectés à moins de 250 €

Pour nettoyer la maison tous les jours, rien ne vaut l’efficacité d’un aspirateur robot dernier cri. Il simplifie grandement la vie en offrant un...

Revendre son téléphone, un geste qui se développe

Vous venez d’acheter un nouveau smartphone, et vous souhaitez revendre votre ancien mobile pour vous faire un peu d’argent ? Sachez que c’est une excellente...