8.8 C
Paris
samedi 23 octobre 2021

3 astuces pour réduire son addiction aux réseaux sociaux

Facebook, Instagram, Twitter, Snapchat, WhatsApp… toutes ces applications prennent de plus en plus de place dans le quotidien de l’homme. Elles vont jusqu’à être, pour certaines personnes, un vecteur de dépendance et parfois de dépression. Alors la question de comment moins dépendre des réseaux sociaux se pose. Voici 3 conseils en la matière !

1. Prenez conscience de votre addiction

Vous ne pouvez pas résoudre un problème sans avoir conscience de son existence. Il en est de même pour une addiction et plus particulièrement celle relative aux réseaux sociaux. Ainsi, pour constater l’existence de sa dépendance vis-à-vis des réseaux sociaux, plusieurs méthodes existent.

À l’instar de Facebook ou d’Instagram, il est désormais possible d’observer son activité sur les applications. De plus, sur les smartphones de la marque Samsung ou Apple, il existe des onglets « temps d’écran » vous permettant d’avoir une idée très précise du nombre d’heures passées dans une application. Par ailleurs, il est également possible d’en apprendre sur les réseaux sociaux et leur impact sur la vie quotidienne via https://www.letribunaldunet.fr/.

2. Affirmez votre ferme volonté

Une chose est de prendre conscience de sa dépendance, une autre en est de vouloir réellement la réduire voire l’éradiquer. En effet, il sera très difficile pour une personne attachée à son téléphone d’arrêter du jour au lendemain sans motivation. D’ailleurs, comme le précise la psychologue clinicienne Maria Hejnar « La motivation est nécessaire ».

Vous pouvez donc, surtout ceux désirant avoir à portée de main leur smartphone, déconnecter les applications mobiles à certains moments de la journée. Vous pouvez également régler l’affichage des notifications pour être prévenu à des temps définis préalablement, ou tout simplement activer les fonctionnalités « Ne pas déranger » et « Mode avion » de votre smartphone.

3. Débarrassez la chambre à coucher des appareils

Bien que cela paraisse évident, ce n’est pourtant pas aussi simple que cela. En effet, la majeure partie du temps passé sur les réseaux sociaux vient du fait qu’environ 8 personnes sur 10 dans le monde scrollent leur téléphone sur le lit aussi bien au réveil que quelques heures avant de s’endormir.

Mais il faut savoir que les réseaux sociaux affectent le niveau d’anxiété, ce qui influe sur la qualité de votre sommeil. Il est alors recommandé d’éviter au maximum la présence de tout écran vous permettant d’aller sur les réseaux sociaux (smartphone, tablette, ordinateur, télévision intelligente) dans la chambre à coucher. Généralement, les médecins du sommeil demandent d’éteindre tous vos écrans 2 heures avant le coucher.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Quelle est la différence entre un consultant web et une agence web ?

Quand on veut développer sa présence en ligne, il est possible de faire cette mission en interne. Toutefois, c’est un domaine assez complexe qui...

Certification Qualiopi : quel budget prévoir pour son obtention 

Le Qualiopi est un contrat de certification permettant aux organismes de formations professionnelles de bénéficier d'un fonds public pour financer leurs business. Ainsi, ce...

Vous travaillez sur écran ? Adoptez les bonnes postures.

Que ce soit dans le domaine professionnel ou personnel, les écrans font partie intégrante de nos quotidiens. Mais travailler derrière un ordinateur tous les...

Choisir son imprimerie en ligne : quels sont les points à considérer ?

Aujourd’hui, pour rendre votre magasin plus visible, vous aurez inéluctablement besoin des services d’un imprimeur. Il se chargera principalement de faire vos différentes impressions....

Top 3 des idées cadeaux à offrir absolument à un proche amoureux de nature

Avez-vous un parent ou un ami qui est un passionné de nature ? À l’occasion d’un événement heureux, souhaitez-vous lui offrir un cadeau pour vivre...