2 C
Paris
lundi 30 novembre 2020

Avantages du portage salarial pour un indépendant

Afin de conserver leur statut de salarié tout en lançant leur propre activité, les indépendants sont de plus en plus séduits par le portage salarial. Un système permettant de conserver une sécurité sur les plans sociaux mais également financiers.

Le portage salarial, c’est quoi ?

C’est une relation contractuelle tripartite entre une entreprise de portage salarial, un consultant porté et une entreprise cliente pour laquelle la prestation du consultant est réalisée. Le portage salarial se démarque des autres statuts en raison de son compromis entre salariat et entreprenariat. Il existe trois types de contrats de travail :

  • Un contrat de travail : il concerne le consultant ainsi que la société de portage en reprenant les mêmes clauses que tout autre salarié.
  • Une convention de portage : cela permet au consultant ainsi qu’à l’entreprise de se mettre d’accord sur l’ensemble des modalités unissant la relation. Ce contrat informe également le consultant sur la caisse de retraite à laquelle il est affilié, la convention collective…
  • Un contrat de mission : il est rédigé par la société et résume les conditions d’exécution de la mission par le prestataire de service pour le client.

Les avantages pour l’indépendant

Le portage salarial présente de multiples avantages pour le salarié porté notamment si ce dernier se trouve sous le statut d’indépendant. Cette méthode ne vous oblige pas à changer de statut social et vous n’avez pas besoin de créer votre propre entreprise afin d’exercer votre métier sous la forme d’indépendant. En tant que salarié porté, vous n’aurez donc pas à mettre en place une structure juridique. Autre avantage, vous avez la possibilité de bénéficier des mêmes droits que les salariés d’une entreprise classique. Vous pouvez bénéficier d’une couverture complète incluant une prévoyance, une assurance maladie et chômage, une mutuelle d’entreprise ainsi qu’une cotisation pour votre retraite. Sachez que vous avez également le droit à des congés payés et, si nécessaire, à une prime de précarité.

Le portage salarial offre la possibilité à un indépendant de se consacrer exclusivement à son métier, constituer et conserver sa clientèle, valoriser son image, ne pas perdre du temps sur des tâches administratives, fiscales et comptables. Ce statut permet de bénéficier d’une assurance responsabilité civile professionnelle ainsi que d’un rattachement à un régime de prévoyance. Grâce au portage salarial, un indépendant à l’assurance de se consacrer pleinement à son activité sans effectuer de démarches administratives, rompre l’isolement et conserver des garanties en termes de paiement au cas où il y aura une défaillance de la part de l’entreprise cliente.

Simuler son salaire en portage salarial

La méthode du portage salarial vous séduit car il vous permet de conserver votre statut d’indépendant tout en continuant à bénéficier des avantages sociaux d’un salarié classique. Mais sachez qu’avant de vous lancer, il est possible de simuler son salaire en portage grâce au site AD’Missions. Le calcul de votre salaire avec cette méthode s’effectue en trois étapes :

  • Dans un premier temps, il vous faudra calculer votre taux journalier moyen ou votre chiffre d’affaire. Grâce à AD’Missions, vous avez la possibilité de calculer votre TJM par rapport à votre salaire annuel de référence que vous avez en tant que salarié. Afin d’obtenir votre chiffre d’affaire du mois, il vous faudra multiplier cette donnée par le nombre de jour travaillés.
  • Ensuite, il sera temps d’intégrer les charges sociales ainsi que les frais de gestion dans votre calcul. En ce sens, votre société de portage doit s’acquitter des taxes ainsi que des charges patronales tandis que vous, le salarié porté, vous devrez cotiser pour les charges salariales qui seront déduites de votre salaire brut. Il faut savoir que les sociétés de portage ont un business model basé sur les frais de gestion permettant de couvrir les frais des gestions administratives, les formations la comptabilité mais également l’assistance juridique.
  • Une fois ces deux premières étapes réalisées, il faudra calculer les frais de mission et de fonctionnement. Il faut savoir que ces frais ne sont pas imposables et sont perçus en complément du salaire net. Pour calculer le montant de ces frais à la journée, il vous faudra tout d’abord les calculer au mois puis diviser le montant obtenu par le nombre de jour travaillés.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles

Une balade à Marrakech

Marrakech, ville aux mille et une facettes. Est-il encore nécessaire de présenter cette ville millénaire, au patrimoine architectural impressionnant? Avec ses souks, sa place Djemaa El Fna, sa grande mosquée Al Koutoubia, la renommée de Marrakech dépasse les frontières marocaines.

La greffe de cheveux, comment ça fonctionne ?

Comme tous les jours, vous vous réveillez, vous vous préparez pour aller travailler, dans la douche, surprise, vous voyez vos cheveux tombés, votre crâne...

Comment choisir sa robe de soirée : nos conseils

Quel que soit l’événement, le choix d’une tenue adéquate ressemble parfois à un casse-tête. Gala, mariage, soirée romantique, ou encore une fête quelconque, porter...

Pergola bioclimatique : la solution pour profiter de votre jardin en toute saison

Il est toujours très agréable de profiter de son jardin et de sa terrasse aux beaux jours, à condition bien entendu de pouvoir efficacement...

Le rasoir de luxe, un rasoir que l’on garde toute une vie.

Si vous faites partie de ces hommes qui aiment avoir un visage impeccable, sans trace de barbe, sûrement que vous utilisez tous les jours...