12.5 C
Paris
lundi 3 octobre 2022

Quelles solutions pour sécuriser les villages ?

Depuis quelques années, les collectivités territoriales, peu importe leur taille et les moyens à leur disposition, s’engagent désormais de façon active à combattre l’insécurité routière. Sécurité piétons, limitation de vitesse, pistes cyclables, campagnes de sensibilisation, aménagements urbains… différentes actions et initiatives locales sont menées par les villages.

Le ralentissement de la circulation

Pour ralentir la circulation au sein des villages, beaucoup ont choisi la généralisation des zones « 30 ». Au niveau de ces zones de rencontre, la vitesse est limitée à 20 km/h. Afin de réduire le trafic dans leur centre-ville, nombreux villages ont aussi opté pour un plan de déplacements urbains. Parmi les autres actions menées pour la sécurité routière, les collectivités territoriales sont passées par la rédaction d’une charte de la rue rappelant les droits et les devoirs des piétons, des automobilistes et des cyclistes. Pour l’accessibilité de la chaussée aux individus vulnérables, il y a également la réalisation de divers aménagements sur la voirie et la mise en place de coussins berlinois. Notons encore l’entretien du réseau et des signalétiques. Il s’agit des routes, des marquages au sol, des équipements, de l’environnement… En effet, près de la moitié des accidents routiers mortels est due à l’absence ou au mauvais état de l’infrastructure.

La priorité aux piétons

Pour tous les villages de France, la sécurité des enfants piétons est une grande préoccupation. Ainsi, ils mettent en place des actions pour sensibiliser les jeunes scolarisés aux dangers de la route. Parmi ces actions, il y a par exemple l’attestation de première éducation à la route ou au permis piéton. Certaines communes ont également acquis les terrains qui jouxtent l’arrêt de bus pour l’aménagement d’un cheminement avec éclairage pour piétons. De la sorte, personne n’emprunte le bord de la route. Il y a aussi celles qui ont apporté des ajustements au Code de la route. Elles ont instauré une baisse de la vitesse en rétablissant progressivement la priorité à droite sur leur territoire. Cela pousse les conducteurs à être plus vigilants et à lever le pied de l’accélérateur. On a également constaté au niveau des villages l’aménagement des carrefours, la suppression des stops et des « Cédez le passage » afin que les automobilistes ralentissent.

Le label de sécurité routière « Ville Prudente »

securiser les villages
Crédits : Pixabay

Ce label a été créé en 2018 par l’association Prévention Routière, et son objectif est de valoriser les communes exemplaires en termes de prévention et de sécurité routière. Tous les ans, il accorde des récompenses aux villages et aux villes en France qui ont œuvré de manière active pour diminuer le nombre d’accidents routiers sur leur territoire. Cette démarche permet de sensibiliser les élus locaux dans la mise en place d’aménagements et d’initiatives afin de combattre l’insécurité sur la route. Pour être labellisé « Ville prudente », en plus de l’installation de divers aménagements, il faut aussi faire des actions pour sensibiliser et pour informer la population. N’oublions pas la politique de sécurité pour les véhicules et la mise à disposition de matériels pédagogiques de sécurité routière. Pour avoir ce label, il faut s’inscrire sur le site dédié : villeprudente.fr et remplir le formulaire d’évaluation.

Plus d'articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Derniers Articles